BODIN

Citations

Ma vengeance s'étonne et craint d'être achevée, Agripp. V, 2 dans ACHEVER
L'acerbité d'icelle loy contre les esclaves, République, I, 5 dans ACERBITÉ
Demetrius l'assiegeur, Rép. I dans ASSIÉGEUR
Le prince ne serait plus qu'un chifre [zéro] ; et le subject commanderoit au seigneur, République, I, 8 dans CHIFFRE
Jamais le magistrat ne doit estre prié pour faire son devoir, ny desprié pour ne faire chose qui soit inique et deshonneste, Republique, III, 4 dans DÉPRIER
Si le tyran est par trop exacteur ou cruel...., République, IV, 1 dans EXACTEUR
Lacedemone, où les jeunes enfans estoyent flaistris [battus] si rigoureusement par le grand maistre de la jeunesse, qu'ils rendoyent quelquefois l'esprit sur l'autel de Diane, pendant qu'on les fessoit, Republique, III, 7 dans FLÉTRIR
Avoir vaqué à fortifier les murailles et autres places fortifiables de la ville d'Athènes, Republique, III, 2 dans FORTIFIABLE
Le pouvoir de donner loy, qui est incommunicable aux subjects, Republique, I, 10 dans INCOMMUNICABLE
S'il [un homme] est vassal de plusieurs conseigneurs à cause d'un mesme fief, il n'est homme lige de pas un separéement, attendu que la ligeauté ne souffre pas de division, République, I, 9 dans LIGEAUTÉ
On appelloit nothos ou mestifs ceux qui n'estoient citoyens que d'un costé, De la république, I, 6 dans MÉTIS, ISSE
Les cantons d'Uri, Schwits, Undervald, Zug, Glaris, Appenzel, qui sont vrayes democraties, et qui retiennent plus de liberté populaire, pour estre montaignars, Republique, II, 7 dans MONTAGNARD, ARDE
Les dix commissaires [les décemvirs, à Rome], establis pour changer les coustumes, changerent l'estat populaire en aristocratie, ou, pour dire plus proprement, en oligarchie, République, II, 1 dans OLIGARCHIE
Une loy permissive qui leve les defenses d'une autre loy, Republique, I, 10 dans PERMISSIF, IVE
Puissance revocable au plaisir du peuple, sans prefixion de temps, République, I, 8 dans PRÉFIXION
La mesme loy fut derechef renouvellée et republiée à la requeste de Quinctus Hortensius, Republique, I, 10 dans REPUBLIER
Nos peres ont très sagement ordonné que la chambre criminelle des parlements changera de trois en trois mois, qui pour ceste cause s'appelle tournelle, parce que tous les juges des autres chambres y jugent chacun en leur tour, République, IV, 6 dans TOURNELLE
Ceste vermine [les Bohémiens] se multiplie aux mons Pyrenées, aux Alpes, aux mons d'Arabie, et autres lieux montueux et infertiles, la République, v, 2 dans VERMINE