BOCHER

Citations

La première [race] est composée des chevaux de gros trait.... le charretier, le camionneur y dominent, Rapp. à l'Assemb. nat. n° 1910, p. 65 dans CAMIONNEUR
La première [race] est composée des chevaux de gros trait.... le charretier, le camionneur y dominent, Rapp. à l'Assembl. nat. n° 1910, p. 65 dans CHARRETIER, IÈRE
L'état de ruine de la population équestre, Rapport à l'Assembl. nation. n° 1910, p. 31 dans ÉQUESTRE
La création et le perfectionnement des races équestres, ib. p. 43 dans ÉQUESTRE
Y a-t-il présentement en France une population équine capable de répondre à l'appel qui lui serait fait, le jour de la guerre ?, Rapport, n° 1910, à l'Assemblée nationale, p. 7 dans ÉQUIN, INE
L'étalon approuvé est celui qui a été jugé capable d'améliorer l'espèce ; l'étalon autorisé n'a pas les qualités nécessaires pour contribuer à son perfectionnement, il est seulement propre à maintenir l'amélioration...., Rapport à l'Assemblée nationale, n° 1910, p. 102 dans ÉTALON
Enfin, si, par cas fortuit, l'industrie de l'étalonnage particulier se récrie contre l'intervention de quelques étalons de trait que conservent encore nos dépôts, Rapport à l'Assemblée nationale, n° 1910, p. 19 dans ÉTALONNAGE
Ils [les patrons du turf] voudraient être les seuls pourvoyeurs de l'étalonnage privé, ib. p. 20 dans ÉTALONNAGE
L'élevage de luxe en Normandie a eu besoin, pour se soutenir, du secours de la production étalonnière, Rapport à l'Assemblée nationale, n° 1910, p. 82 dans ÉTALONNIER, IÈRE
La force étalonnière du pays, qui est de 15000 têtes, ib. p. 97 dans ÉTALONNIER, IÈRE
Il y a deux sortes d'étalonniers : ceux qui font naître ou qui élèvent des chevaux entiers pour les vendre ; ceux qui les possèdent pour en tirer profit en les livrant à la monte, Rapport à l'Assemblée nationale, n° 1910, p. 96 dans ÉTALONNIER, IÈRE
Les courses de hasard, celles qu'on nomme handicaps, et leurs analogues, et dont le principe consiste à égaliser, par d'ingénieuses combinaisons de poids et de distance les chances de tous les compétiteurs, Rapport à l'Assemblée nationale, n° 1910, p. 147 dans HANDICAP
S'il est vrai que généralement, en consommant les herbes que ne recherchent pas ou que refusent les animaux de l'espèce bovine, le cheval diminue le prix de revient de l'herbagement de ses compagnons de prairie, il est vrai aussi que souvent il détériore l'herbage au lieu de l'améliorer, Rapport à l'Assemblée nat. n° 1910, p. 9, note. dans HERBAGEMENT
L'anglo-normand, cheval de l'époque, capable de tous les genres de travail, apte à tous les services, propre au montoir comme à l'attelage, recherché par le commerce de luxe et par l'armée, Rap. à l'Assemb. nat. n° 1910, p. 35 dans MONTOIR
Nous n'examinerons point ici la valeur du percheron comme étalon, ni s'il est vrai qu'il ne race pas, qu'il ne conserve que chez lui, sur son propre sol, et ne répète pas ailleurs les formes, le caractère, le cachet, par lesquels il se distingue, Rapport à l'Assemb. nat. n° 1910, p. 87 dans RACER
Il [le cheval] tond l'herbe de trop près, ce qui nuit à la repousse du gazon, Rapport à l'Assemblée nationale, n° 1910, p. 9, note. dans REPOUSSE
Pour se couvrir des risques et des frais de son industrie, l'éleveur devait compter sur l'appui de l'administration et le haut prix des chevaux de tête qu'il pouvait lui vendre, Rapp. à l'Assemblée nationale, n° 1910, p. 82 dans TÊTE
La voiture a remplacé la monture, le cheval de tirage a succédé au cheval de selle, Rapp. à l'Assemblée nation. n° 1910, p. 37 dans TIRAGE
Tous les chevaux de trait, gros trait et trait léger, Rapport à l'Assemblée nat. n° 1910, p. 7 dans TRAIT, AITE