BAUDON

Citations

Quant est de ce qu'ils [les astrologues] begayent et bavardent de l'origine et cause des foudres, Trois livres des charmes. Paris, 1583, p. 391 dans BAVARDER
Les louches qui ont les yeux verds, azurez, bluetans et espouvantables, ensorcelent tout ce qu'ils regardent d'un oeil fixe et courroucé, Trois livres des charmes, sorcelages ou enchantements, Paris, 1583, p. 106 dans BLUETTANT, ANTE
Nous avons prouvé que la veue ne se fait par le dardement des esprits visuels, mais par la reception des especes visibles, Trois livres des charmes, sorcelage ou enchantements, Paris, 1583, p. 229 dans DARDEMENT
Il vaut mieux descendre à l'examen et espluchement de ce qui reste ; ce que nous allons, Dieu aidant, pratiquer au traicté suivant, Trois livres des charmes, sorcelages ou enchantements, 1583, p. 409 dans ÉPLUCHEMENT
Ceux qui se marient soubs ceste intention que de chasser et bannir Dieu d'avec soy et pour vaquer plus luxurieusement à leur appetit..., Trois livres des charmes, sorcelages ou enchantements, 1583, p. 517 dans LUXURIEUSEMENT
Un de ces gentils de Sainte-Catherine [bateleurs qui prétendent résister à l'action du feu] qu'on nomme autrement salueurs, fut entré en un four allumé, si tost que le four fut fermé sur luy, il fut reduit en cendre, Trois livres des charmes, Paris, 1583, p. 276 dans SALUEUR