BASSEL.

Citations

Depuis qu'aux cieux l'amour est retenu, De son beau nom vous abusez encore, Narc. I dans ABUSER
Et vous, aux étrangers que le ciel nous envoie, Faites, ô Tyriens, agréer ce séjour, Génie de Virgile. dans AGRÉER
Elle [m'amie] m'a dit que je boy trop souvent Et que cela m'abregeroit la vie, 31 dans ABRÉGER
N'abregeons point nostre vie Par trop nous atedier, 46 dans ABRÉGER
On dit que ses ans il [le buveur] abbrege, 38 dans ABRÉGER
Et il [mon gosier] ne peut durer s'il n'a de l'acointance Avec eux [les vins] ses voisins, 28 dans ACCOINTANCE
Lorsqu'il est en grant courroux, Voulez-vous Lui adoucir le couraige ? Faites lui tout seulement Promptement Boire quelque breuvaige, 36 dans ADOUCIR
C'est un chasseur sans sa trompe, Sans braguette un lansquenet, 56 dans BRAGUETTE
Avecque leurs comperes Et voisines, en hiver, En brazillant les poires, [ils] S'arroyent à deviser, XXVI dans BRASILLER
C'est un chasseur sans sa trompe, Sans braguette un lansquenet, 56 dans BRAYETTE
Pourquoi ne croist sur son tombeau Que du chardon qui l'environne ? Un corps qui n'a beu que de l'eau Ne produit herbe qui soit bonne, LVII dans CHARDON
À l'amour ne suys adonné, Et j'ame encore moins les armes, Mais le vin, dès que je fus né ; C'est pourquoi j'en fai tous mes carmes [vers], 1 dans CHARME
Et bref le vin prins sobrement Est tousjours une bonne choze, Je n'en prendray que ceste doze, LX. dans DOSE
Cinq sous font autant, Quant on est content Et qu'on jette les ennuis Derriere l'huis, Que d'escus les sacs tous pleins, XXXIX. dans ENNUI
Au soir s'entre-visitant, sur le fromage, Les chastaignes ou le jambon, [ils] Buvoient du bon, XXVI dans ENTRE-VISITER (S')
Permettez-nous De n'espaigner ce pommé [cidre] Si bien aimé, XXXIX. dans ÉPARGNER
Elle [l'eau] rend l'homme etique et pale et morfondu, VIII dans ÉTIQUE
Le grant Alexandre jadis Et plusieurs roys en firent gloire [de boire] ; L'excès [je] n'en appreuve pourtant, I dans EXCÈS
Les buveurs d'eau ne font point bonne fin, LIV dans FIN
Il fault, pour l'amour des gens, Ne fust ce qu'une gouttette, Boire, puisque je le tiens, Vau de Vire, 27 dans GOUTTELETTE
Or vive ce bon breuvaige, Qui mon homme [mari] en santé met, Et nous faict Vivre en paix en mariage, Vau de Vire, 36 dans HOMME
Chantre de table et buveur M'est injure ordinaire ; Mais chascun a son humeur ; Je n'y sauroy que faire, X. dans HUMEUR
Faulte d'humeur nos choux sont morts En nos jardins par seicheresse, XVII dans HUMEUR
Car le vin est trop cher ; l'impost, les quatriemes, Peste des biberons, XXVIII dans IMPÔT
Je suis beaucoup irrité Contre toi, vin desloyal, XX. dans IRRITER
Helas ! que fait un pauvre ivrongne ? Il se couche et n'occit personne, XXXVIII dans IVROGNE
Boirai-je simplement Ce que boit ma jument [de l'eau] ?, XXIV dans JUMENT
Mon voisin je tiendrai un an Sur le vin, lorsque du grand chan Ou du soudan Je lui conte quelque fable, XXXIII dans KAN
Voulez-vous rien mander Là bas à la riviere ?, XLII dans
Quant [je] suis sans verre et breuvage, C'est sans coque un limaçon, LVI dans LIMAÇON
Quant [je] suis sans verre et breuvage, C'est sans coque un limaçon, Sans livrée c'est un page, LVI dans LIVRÉE
Sur cela fondant ma raison, Pour guarir une soif maline, J'ai recours au bon vin comme à ma medecine, IV dans MALIN, MALIGNE
Qui n'a aultre science Que Cupido et son flambeau, Cela sent bien son maquereau ; Il en est trop en France, I dans MAQUEREAU, ELLE
Compagnon marinier, Grande et pleine est la mer, XIII dans MARINIER
Ce bateau va passer la mer ; Le matelot le puisse bien mener, Sans peril et sans naufrage, XXXV dans MATELOT
Se ce meschant [son médecin] j'eusse cru ; Las ! je seroy mort tout roide ; Se seulement j'eusse beu Sa tisanne et son eau froide, XLVIII dans MÉCHANT, ANTE
Pour ne perdre l'eau salée Du merlut quant il bouilloit, De la souppe il en faisoit, Dont il passoit la journée, Vau de Vire, 44 dans MERLUS
Verres, bouteilles, tonneaux Seroient mes meubles plus beaux, XXXII dans MEUBLE
Quiconque veut travailler, Faut tenir la gorge nette, Et bien souvent la mouiller, XXVII dans MOUILLER
Il vaut mieux près beau feu boire la muscadelle Qu'aller sur un rempart faire la sentinelle, XIX. dans MUSCADET
L'eau est à mon naturel Un element tout contraire, Et ce medecin cruel Me vient conseiller d'en boire, XLVIII dans NATUREL, ELLE
J'en vueil avoir le cueur net ; Versez donc dans ce godet ; Sur ce sildre d'excellence J'en vay faire experience, VII dans NET, ETTE,
Le verre est le pinceau duquel on t'enlumine [le nez], 18 dans PINCEAU
Beau nez, dont les rubis ont cousté mainte pipe De vin blanc et clairet, XVII dans PIPE
Si, refaizons voyaige ; Faut le vaisseau tourner Pour le recalfeutrer ; Ne perdons point couraige, 13 dans RECALFEUTRER
Fi du latin ! parlons françois ; Je m'y reconois davantage, IX. dans RECONNAÎTRE
Ne laissons pas seicher Le passaige des vivres ; Mais que nous soyons yvres, Nous nous irons couchier, XLII dans SÉCHER
Faute d'humeur, nos choux sont morts En nos jardins par secheresse, XVII dans SÉCHERESSE
Faites ainsi, servez-moi de segond ; Serez-vous point, voisin, de la partie ?, XLI dans SECOND, ONDE
Il vault mieulx près beau feu boire la muscadelle, Qu'aller sur ung rempart faire la sentinelle, Vau de Vire, 19 dans SENTINELLE
Bon cidre oste le soussy D'un procès qui me tempeste, XXVII dans SOUCI
[Breuvage] Quand j'ay plus que jamais besoing de ton secours, Ung sourdault medecin me deffent ton uzaige, Vau de Vire, 4 dans SOURDAUD, AUDE
D'amour touché, Pour contempler sa beauté souveraine, Incontinent je m'en suis approché, XVI dans SOUVERAIN, AINE,
Je vai boire d'autant à ceste compaignie ; Suive qui m'amera !, II dans SUIVRE
Ayant le doz au feu et le ventre à la table, Estant parmi les pots pleins de vin delectable, Vau de Vire, II dans TABLE
Flacons pleins de malvoisie Seroient ma tapisserie, XXXII dans TAPISSERIE
Mon gosier dit aussi qu'il [un vin] a pris sa naissance Du terroir des bons vins, XXVIII dans TERROIR
Et plus causer et jargonner Qu'une vieille qui teille, LVIII dans TILLER ou TEILLER
Le vin n'est point de ces maulvais breuvaiges Qui, beus par trop, font faillir les couraiges, LIV dans TROP
Au barbier qui la barbe oste, Qui ma barbe osta, Et à la mode qui trotte, Qui me la coupa...., V dans TROTTER
De decoction de vendange Recipe trois voltes, et plus Ne songe tant à tes escus, Vau de Vire, 12 dans VOLTE