BARTH. ST-HILAIRE

Citations

L'appâlissement des caractères (dans un poëme), J. des sav. 1860, 6e article sur le Râmâyana. dans APPÂLISSEMENT
La gymnastique est la culture régulière du corps ; elle est pour lui ce que l'étude est pour l'esprit, Préface, p. VIII, de la Gymnastique pratique de LAISNÉ. dans GYMNASTIQUE
La gymnastique bien comprise est une partie essentielle du perfectionnement de notre être, et l'on ne doit pas être surpris qu'à ce titre elle ait attiré les méditations des philosophes les plus vénérés du genre humain, d'un Platon, d'un Locke, ib. p. IX dans GYMNASTIQUE
Les jeux ordinaires avec leurs inconvénients désordonnés et sans suite ne sauraient remplacer la gymnastique ; et, réciproquement la gymnastique, régulière et disciplinée comme elle est, ne doit point exclure les jeux où les enfants se livrent à tous les ébats de leur âge, ib. p. IX dans GYMNASTIQUE
Si la gymnastique est distincte du jeu, elle ne l'est pas moins de l'orthopédie.... elle prévient le mal en affermissant la santé et en fortifiant tous les organes, qu'elle exerce avec vigueur et continuité, ib. p. IX dans GYMNASTIQUE
Les femmes ont besoin de la gymnastique, plus même que les hommes ; pour elles, les obstacles que la vie civilisée oppose au développement corporel sont bien plus multipliés et bien plus funestes encore, ib. p. XII dans GYMNASTIQUE
Les chants qui purifient l'âme nous apportent une joie sans mélange ; aussi faut-il laisser les harmonies et les chants trop impressifs aux artistes qui exécutent la musique au théâtre, Politique d'Aristote, VII, 56, 1re éd. dans IMPRESSIF, IVE