ANDRIEUX

Citations

Français, ce trait s'appelle un avis au lecteur, Procès du sénat de Capoue. dans AVIS
On fait sur ce sujet bien des récits bizarres ; Il s'en faut défier ; les esprits sont fort rares, les Étourdis, III, 4 dans BIEN
.... Ces malheureux rois, Dont on dit tant de mal, ont du bon quelquefois, Meunier de Sans-Souci. dans BON
Même on dit que l'hymen d'elle et de son amant, De cette intrigue enfin fut l'heureux dénoûment. - Ah ! vous brodez, monsieur, les Étourdis, II, 12 dans BRODER
Ah ! c'est trop fort ; vit-on jamais pareille usure ? - Monsieur, je ne crois pas mériter cette injure Pour avoir obligé monsieur votre neveu ; Je l'aimais chèrement. - Il y paraît, morbleu !, les Étourdis, III, 3 dans CHÈREMENT
Il voulait se construire un agréable asile, Meunier de Sans-Souci. dans CONSTRUIRE
Il nous faut ton moulin ; que veux-tu qu'on t'en donne ? - Rien du tout ; car j'entends ne le vendre à personne, Meunier. dans ENTENDRE
Au frisson d'une feuille il est prêt à s'enfuir, dans le Dict. de POITEVIN. dans FRISSON
Il [Frédéric II] mit l'Europe en feu ; ce sont là jeux de prince ; On épargne un moulin, on vole une province, le Meunier sans souci. dans JEU
Bientôt se ralluma la discorde civile [à Capoue], Et bientôt l'étranger, s'emparant de la ville, Mit sous un même joug et peuple et sénateurs ; Français, ceci s'appelle un avis aux lecteurs, le Procès du sénat de Capoue. dans LECTEUR, TRICE
Les rois malaisément souffrent qu'on leur résiste, le Meunier Sans-Souci. dans MALAISÉMENT
Le maître du logis veut selon son pouvoir Regaler l'étranger ; il vivait de ménage, Mais donnait de bon coeur, comme on donne au village, Imit. d'Horace. dans MENAGE
Allons, ton dernier mot, bonhomme, et prends-y garde. - Faut-il vous parler clair ? - Oui. - C'est que je le garde [mon moulin] ; Voilà mon dernier mot, le Meunier de Sans-Souci dans MOT
.... Ce sont là jeux de prince ; On respecte un moulin, on vole une province, Meunier Sans Souci. dans PRINCE
L'homme est dans ses écarts un étrange problème, Meunier de Sans-Souci. dans PROBLÈME
Je crois que j'avais tort. - Oui vraiment vous l'aviez, les Étourdis, III, 4 dans TORT