A. DUVAL

Citations

Je sais que vos ladys.... à certains de nos mots pourraient pincer le bec, Orat. angl. I, 9 dans PINCER
Tous ces nobles messieurs ont puisé dans ma bourse, Fille d'honneur, I, 5 dans PUISER
Voilà monsieur, je l'entends qui monte, Jeun. de Richel. III, 6 dans QUI
Laisse-moi faire ; je m'en vais raccommoder tout cela, Jeun. de Henr. V, III, 10 dans RACCOMMODER
L'homme à sa dernière saison Par mille dons peut plaire encore ; Ne savons-nous pas que Tithon Rajeunit auprès de l'Aurore ?, le Prisonnier, sc. 6 dans RAJEUNIR
Peste ! la belle robe de chambre ! voyez ces grands ramages, le Souper impr. sc. 9 dans RAMAGE
La maison est bien située, un très grand jardin, les arbres en plein rapport, Mais. à vendre, sc. 5 dans RAPPORT
Ah ! les coquins ! si je les rattrappe jamais !, Jeun. de Henri V, III, 10 dans RATTRAPER
Ils rôdent dans les maisons, ils visitent tous les recoins, ils se disputent sur le partage à faire, les Héritiers, SC. 8 dans RECOIN
Je viens d'envoyer cent cinquante grenadiers pour visiter toutes les cavités, tous les recoins de ces rochers, Édouard en Écosse, II, 13 dans RECOIN
Voilà Mlle Rose et sa gouvernante ; comme la demoiselle est modeste et jolie ! comme sa bonne a l'air d'une brave fille ! alors je me redressais, j'en étais toute fière, Jeun. de Richel. I, 2 dans REDRESSER
On disait dans le pays qu'il était sans parents ; et voilà qu'il en est arrivé tout à coup un régiment, les Héritiers, sc. 1 dans RÉGIMENT
Moi rejouer ! non, c'est une leçon dont je me souviendrai toute ma vie, Trente et quarante, sc. 12 dans REJOUER
Par l'ennui, les regrets, leur sagesse altérée Devient un mal qu'on nomme ambition rentrée, Manie des grand. IV, 1 dans RENTRÉ, ÉE
Mais c'est demain chez vous jour de réunion ; Faut-il leur envoyer une invitation ?, Manie des grand. I, 9 dans RÉUNION
Comme je n'aime pas les curieux, je fais planter devant leurs croisées un double rideau de peupliers, Maison à vendre, sc. 15 dans RIDEAU
Comment, ma tante, vous iriez donner Sophie à ce vieux marin ! c'est la sacrifier, les Héritiers, sc. 12 dans SACRIFIER
Au reste, si mes notices ne conviennent pas à quelques lecteurs, je leur dirai : Sautez par-dessus, le Vieil amateur, Notice. dans SAUTER
C'est moi, mon ami, qui ai apaisé vos premiers cris, séché vos premières larmes, Men. de Livonie, III, 11 dans SÉCHER
C'est prendre au sérieux une plaisanterie, Fille d'honneur, IV, 1 dans SÉRIEUX, EUSE
Ils se sont emparés des finances, ils les ont prodiguées à leurs sicaires, les Suspects, 16 dans SICAIRE
De l'argent ; on m'en apporte, je le garde ; on m'en apporte encore, je le garde ; je ne sors pas de là, Faux Stanislas, II, 5 dans SORTIR
Tiens, tu as beau dire, M. Renaud ne me sort pas de la tête, Jeun. de Richelieu, III, 1 dans SORTIR
Comme il restera sot ! - Edmond : Bien sot de l'aventure, Fille d'honneur, III, 8 dans SOT, OTTE
J'aimerais mieux voir mes biens au fond de la mer que de leur laisser jamais un sou, les Hérit. 15 dans SOU
S'il en est ainsi, rendez-moi ma montre ; je ne souffrirai pas.... - Copp : Ah ! vous ne souffrirez pas.... vous le prenez avec moi sur un singulier ton, Jeun. de Henri V, II, 10 dans SOUFFRIR
Songez qu'il est mon colonel, qu'il serait dangereux de m'exposer à manquer à la subordination, Projet de mar. sc. 15 dans SUBORDINATION
Lisez cette lettre que ma mère me montra hier, et que j'ai su lui surprendre ce matin, les Héritiers, sc. 5 dans SURPRENDRE
Je sais qu'elle n'a pas le talent de vous plaire, Tyran dom. II, 4 dans TALENT
C'est une justice à rendre au jeune prince ; il a tenu à peu de chose qu'il ne fût maître de l'Angleterre, Édouard en Écosse, III, 6 dans TENIR
Ou, sans honte, on voyait une maîtresse en titre Des intérêts des rois devenir seule arbitre, Man. des grand. III, 8 dans TITRE
Et, sans être coquette, Il faut que l'on s'occupe un peu de sa toilette, Tyran domest. II, 6 dans TOILETTE
Il a un teint basané, une voix de tonnerre, les Héritiers, SC. 17 dans TONNERRE
C'est le voisin dont je vous ai parlé, celui dont l'enclos touche le mien, Maison à vendre, SC. 14 dans TOUCHER
La vérité, celle même qui tourne contre lui, ne paraît pas lui déplaire, Jeun. de Richel. I, 6 dans TOURNER
Dites-lui que, pour ma belle, Ainsi qu'un jeune troubadour, Plus amoureux, aussi fidèle, Je souffre et chante mon amour, Maison à vendre, sc. 7 dans TROUBADOUR
Eh ! mon ami, c'est un maudit valet de coeur qui m'a enlevé ma belle jument, Trente et quar. sc. 10 dans VALET
Il voulait la maison ; voyons-le venir, Maison à vendre, sc. 15 dans VENIR
Le dernier venu a toujours raison, Proj. de mar. sc. 1 dans VENU, UE
Tout mon bien est en viager, Mais. à vendre, sc. 3 dans VIAGER, ÈRE
Sur l'âge des vieillards c'est en vain qu'on se fonde ; Ils sont très obstinés à rester dans ce monde, Fille d'honn. II, 12 dans VIEILLARD
D'être en ville si tard ils n'ont pas l'habitude, Tyran domest. IV, 11 dans VILLE
Monsieur croit donc que l'on arrive là Comme chez tout le monde, en disant : me voilà, Fille d'honneur, II, 8 dans VOILÀ
Mais il fait un temps affreux. - Madame prendra une voiture de place, Jeun. de Richelieu, III, 11 dans VOITURE
Obéissez, je le veux. - Ma foi, il a dit : je le veux, comme un homme qui y est habitué, Menuis. de Livonie, III, 3 dans VOULOIR
Un joli bijou, pas vrai ?, les Suspects, sc. 2 dans VRAI, AIE