Jean JUVÉNAL DES URSINS (1388 - 1473)

Citations

Je ne vous crois pas assez abandonné du Seigneur pour y songer, Gramm. 6 dans ABANDONNÉ, ÉE
Pour m'entretenir à l'académie, Gramm. 3 dans ACADÉMIE
Elle recevait des visites d'adieu dans les formes, Gramm. 8 dans ADIEU
Elles avaient un billet d'adresse ; mais il n'en fut pas besoin ; le cocher...., Gramm. 10 dans ADRESSE
De peur de me faire des affaires avec le prince, Gram. 7 dans AFFAIRE
Il l'en remercia quand l'affaire fut finie, Gramm. 5 dans AFFAIRE
Il avait bien affaire de s'aller...., Gramm. 9 dans AFFAIRE
Elle paraissait fort affairée, Gramm. 7 dans AFFAIRÉ, ÉE
Il avait de l'affectation dans le port et dans les manières, Gramm. 6 dans AFFECTATION
Mon Linck est affectionné pour mon service, Gramm. 7 dans AFFECTIONNÉ, ÉE
Ceux qui devaient se mettre à l'affût aux environs de Péronne, Gramm. 5 dans AFFÛT
Des yeux pleins de feu, des regards agaçants, Gramm. 6 dans AGAÇANT, ANTE
Las de l'avoir inutilement agacé sur d'autres sujets, Gramm. 4 dans AGACER
Donnant tête baissée dans les premières agaceries de l'invincible Germaine, Gramm. 6 dans AGACERIE
J'ai voulu faire l'agréable auprès d'une petite coquette, Gramm. 11 dans AGRÉABLE
Pleine d'agrément et d'esprit, Gramm. 6 dans AGRÉMENT
D'un agrément inépuisable dans la bonne fortune, Gramm. 5 dans AGRÉMENT
Au mois de janvier fut publié parmi Paris l'abandonnement de toutes gens d'armes qui seroient trouvés sur les champs, 1415 dans ABANDONNEMENT
Le seigneur de Cohan avait en abomination les pommes ; et pour ce le meirent en un grenier où il y en avoit à foison, pour le mettre à finance, 1411 dans ABOMINATION
Et y avoit des presbstres ou curez si affectez à mauldicte inclination, que aucuns les refusoient à baptiser, Charles VI, 1418 dans AFFECTER
Le roy retourna en santé.... et lui exposa on bien les manieres qu'avoient tenu ses parens.... et plusieurs autres choses les plus aigres que faire se pouvoient, Charles VI, 1411 dans AIGRE
Et voloient de si haulte aisle, que à peine on en osoit parler, Charles VI, 1392 dans AILE
Tousjours avoit allées et venues des François aux Anglois et aussi des Anglois aux François, Charles VI, 1389 dans ALLÉE
Et estoit commune renommée, que des dictes joustes estoit venu des choses deshonnestes en matiére d'amourettes, Charles VI, 1389 dans AMOURETTE
Le duc d'Anjou.... trouva des cauteles en diverses manieres pour amuser le peuple, Charles VI, 1382 dans AMUSER
Et parla Artevelle au peuple, tousjours les animant à la guerre, Charles VI, 1381 dans ANIMER
De Pontoise estoit capitaine un gentilhomme nommé Maurigon, qui ne s'en doubtoit point, ny n'en voioit aucune apercevance, Charles VI, 1417 dans APERCEVANCE
Et y eut plusieurs paroles d'un costé et d'autre aucunement arrogantes, Charles VI, 1380 dans ARROGANT, ANTE
Le dict des arbitres feut mis par escript, et les ducs les accepterent en remerciant les dicts arbitres de ce que par leur bonne diligence les questions estoient assopies, an 1380 dans ASSOUPIR
Et ainsi puis qu'ils ne gaignoient rien, il falloit qu'ils pillassent et robbassent ; et aussi le faisoient-ils de leur auctorité pure privée, Ch. VI, 1413 dans AUTORITÉ
Et là ha continué à escripre, selon ce qu'on ha rapporté, Charles VI, 1420 dans AVOIR
Et estoit grand pitié, car le pere contre le fils, le frere contre le frere estoient bandez, Ch. VI, 1417 dans BANDER
Le duc Philippe de Bourgongne, et depuis le duc Jean aussi, avoient faict faire plusieurs grans engins de bois, pour bastiller Calais, Charles VI, 1409 dans BASTILLÉ, ÉE
Et pour ceste cause allerent à Pontoise les dicts ducs de Berry et de Bourgongne, et y eut articles faicts beaux et bons, lesquels pleurent à toutes les parties, Charles VI, 1413 dans BEAU ou BEL, BELLE
Les Gois estoient trois freres, fils de Thomas le Gois qui estoit boucher, bel homme, et en son estat bon marchand, ib. 1411 dans BEAU ou BEL, BELLE
Et lors le roy benignement et doulcement luy pardonna et faisoit ce qu'on vouloit, Charles VI, 1407 dans BÉNIGNEMENT
Les mines se tournent souvent en biaisant et sont estroictes, et courts bastons y sont necessaires, Charles VI, 1420 dans BIAISER
Et pour ce le feirent prendre et mectre en prison, et faisoit trop bien la maniere d'estre innocent, Charles VI, 1385 dans BIEN
Tout estoit si bien pillé qu'il n'y avoit plus de fourraige pour les chevaux, ib. 1414 dans BIEN
Ils s'esmeurent, rompirent les bouettes des fermiers des aydes, jetterent l'argent par les rues, 1380 dans BOÎTE
Et l'appelloit on le boucher, pource que, à besongnes où il estoit contre les Anglois, il en prenoit peu à rançon, Charles VI, 1407 dans BOUCHER
Le dict de Pavilly, qui tendoit fort au profict de sa bourse, Charles VI, 1413 dans BOURSE
Arbalestriers à pied armez de bonnes brigandines, salades et arbalestes bien garnies de viretons, Hist. de Ch. VI, 1416, p. 333, dans LACURNE SAINTE-PALAYE dans BRIGANDINE
Et toustefois tous les pays voisins viendrent capter la benevolence du roy, et eux offrir luy complaire en toutes manieres, Charles VI, 1388 dans CAPTÉ, ÉE
Les quelles conditions sembloient à plusieurs estre bien captieuses pour ce que les exceptés n'y estoient point nommés, dans le Dict. de DOCHEZ. dans CAPTIEUX, EUSE
Et ne croye mie qu'il y ait en vostre royaulme homme à qui on les refusast en vostre chancellerie en cas pareil, 1411 dans CAS
Car il se doubtoit, et non sans cause, Ch. VI, 1392 dans CAUSE
Il y eut plus de 600 chevaux qui toute la nuit ne cesserent de trotter par la ville pour trouver logis, car personne ne vouloit les loger, Charles VI, 1411 dans CESSER
La royne entra à Paris en grandes pompes tant de litieres, chariots branlans couverts de draps d'or et hacquenées, que d'autres divers paremens, Hist. de Charles VI, p. 169, dans LACURNE dans CHARIOT
Et par sentence fut privé de tous ses benefices et mené en un tombereau, mitré et condamné en chartre perpetuelle et au pain, Charles VI, 1416 dans CHARTRE
Et sur ce leur monstra plusieurs inconveniens qui leur pourroient advenir, le plus gratieusement qu'il peut, et feirent bonne chaire au gentilhomme, Charles VI, 1382 dans CHÈRE
Et pour ce luy feut baillé en aide et confort son fils aisné et un chevalier, qui feurent ordonnés comme coadjuteurs du dit seigneur, Charles VI, 1414 dans COADJUTEUR
Quand on apperceut la maniere des dits Anglois, les François vaillamment allerent à eulx les uns à bateaux et les autres à petits coques, Charles VI, 1405 dans COCHE
Aiant sceu que le duc de Bourgogne avoit eu paroles et collocution au roy d'Angleterre, Charles VI, 1417 dans COLLOCUTION
Ne jamais il ne doibt estre receu à dire le contraire de sa confession, ne à la coulourer ou justifier autrement, Charles VI, 1411 dans COLORER
Et en aucunes des personnes qui feurent tuées, feut trouvé que leurs os estoient tous comminuez et desrompuz, Charles VI, 1417 dans COMMINUER
Et feitmandement de gens de guerre et en assembla competemment, Charles VI, 1385 dans COMPÉTEMMENT
Et principalement pour ceste cause il s'y condescendit et les assembla, Charles VI, 1391 dans CONDESCENDRE
Il est venu à nostre congnoissance que nostre cousin le duc de Bourgongne ha naguieres escript, Charles VI, 1413 dans CONNAISSANCE
Et prenoiton argent des subjets, sans les ouyr en congnoissance de cause, ib. 1409 dans CONNAISSANCE
Et par un trou [le tonnerre] entra, et en une chambre rencontra un jeune enfant, lequel il tua et luy consomma la chair, les os et tout, et ne luy laissa que la peau, Charles VI, 1405 dans CONSOMMER
Et à l'assiete des seigneurs y eut aucunes controverses et dissentions entre le duc d'Anjou et le duc de Bourgogne, 1380 dans CONTROVERSE
Les dames et damoiselles menoient grands et excessifs estats, et cornes merveilleuses hautes et larges, et avoient de chascun costé en lieu de bourleis deux grandes oreilles si larges que, quand elles vouloient passer l'huys d'une chambre, il falloit qu'elles se tournassent de costé et baissassent, ou elles n'eussent pu passer, Hist. de Charles VI, p. 336, dans LACURNE dans CORNE
Cultivateur de paix [celui qui aime la paix], Hist. de Charles VI, p. 290, dans LACURNE dans CULTIVATEUR, TRICE
Et si devant ils avoient esté curieux et soigneux du faict du Royaume, encores delibererent de l'estre plus, Charles VI, 1380 dans CURIEUX, EUSE
Et tantost feurent interroguez, et confesserent le cas, et feurent decapitez, ainsi que raison vouloit, Charles VI, 1404 dans DÉCAPITER
Après veindrent les dames et damoiselles toutes deschevelées, lesquelles en plorant, pareille requeste feirent, Charles VI, 1382 dans DÉCHEVELER
Et ne laissa rien à la femme du dict Craon qui estoit dedans, sinon de très pauvres habillemens, et la meit dehors pour s'en aller où bon luy sembleroit, Charles VI, 1392 dans DEHORS
Et toutes fois il veut maintenir que, sans confesser son meffaict, vous le luy avez pardonné, qui est, selon tous droicts et raison escripte, une chose delusoire et illusoire, Charles VI, 1411 dans DÉLUSOIRE
Luy escrivoit lettres derisoires, et en se moquant de luy mandoit...., Hist. de Charles VI, dans LACURNE dans DÉRISOIRE
Il vint à sa cognoissance que le duc de Berry très impatiemment portoit son desappointement du dit gouvernement, dans le Dict. de DOCHEZ. dans DÉSAPPOINTEMENT
Messire Arnauld de Corbie, chancellier de France, feut desappoincté [destitué], et en son lieu mis un nommé maistre Eustache de Laitre, Charles VI, 1413 dans DÉSAPPOINTER
Et sur ce respondit qu'il en parleroit au roy et qu'il en feroit son devoir, Charles VI, 1380 dans DEVOIR
Ce n'estoient que paroles narratives, et non dispositives ne effectuelles, Hist. de Charles VI, p. 294, dans LACURNE dans DISPOSITIF
Les choses en ce royaume estoient en bonne disposition, et avoit faict plusieurs notables conquestes, Charles VI, 1380 dans DISPOSITION
Et quant la matiere eut fort esté debattue, fut le conseil fort dissolu [irrésolu], et entre les serviteurs des princes y avoit plusieurs paroles, Charles VI, 1380 dans DISSOLU, UE
Par le conseil du duc fut defendu, en proposant plusieurs excusations, plus tendans à excuser et doler sa faulte que autrement, Charles VI, 1388 dans DOLER
Et lors le roy benignement et doulcement luy pardonna et faisoit ce qu'on vouloit, Charles VI, 1407 dans DOUCEMENT
Et fut l'eschevinaige osté, et ordonné qu'il n'y auroit plus nuls eschevins, ch. VI, 1382 dans ÉCHEVINAGE
Furent merveilleux tonnerres, corruscations et esclairemens, Hist. de Charles VI, p. 146, dans LACURNE dans ÉCLAIREMENT
Plusieurs gens tant d'eglise, nobles, que du peuple, furent tellement enreumez et entoussez que merveilles, Charles VI, 1414 dans ENRHUMER
Et estoit grand pitié à gens d'entendement de veoir les choses en l'estat qu'elles estoient, Charles VI, 1417 dans ENTENDEMENT
Et feut advisé que c'estoit le moings mal que la royne presidast en conseil, que laisser les choses en l'estat que elles estoient, Charles VI, 1408 dans ÉTAT
Et les aucuns disoient que le duc de Baviere avoit laschement faict qu'il n'avoit tué le duc de Bourgongne soudainement et s'en estre allé en Allemaigne, et il n'en eust plus esté, Charles VI, 1413 dans ÊTRE
Le Flamand dit qu'il vouloit mourir avec les autres, et par l'evacuation du sang et des playes mourut, Charles VI, 1382 dans ÉVACUATION
Et tousjours se plaignoit-on du gouvernement qui estoit très mauvais, et le voioit on evidemment, mais aucune provision ne s'y mectoit, Charles VI, 1405 dans ÉVIDEMMENT
Pour voir l'estat de l'ost et le bien savoir, il envoya quatre cens combattans explorateurs qui avoient deliberé de mettre en un lieu leur embusche et envoyer aucuns coureurs devant, Hist. de Charles VI, p. 282, dans LACURNE dans EXPLORATEUR
Mais [les Parisiens] feirent diligence de luy [au duc de Bourgogne] resister en toutes manieres, et s'en alla honteusement sans rien faire, Charles VI, 1413 dans FAIRE
En faveur du roy son nepveu, Charles VI, 1380 dans FAVEUR
Et du festoiement et reception feurent bien contents le roy, l'empereur et les seigneurs, Charles VI, 1415 dans FESTOIEMENT
Il mourut d'une maladie qu'on nomme Saint Fiacre, c'estoit un flux de ventre merveilleux avec hemorrhoïdes, Hist. de Charles VI, p. 394, dans LACURNE dans FIACRE (SAINT-)
Et y eut aucuns qui dirent lors : regardez ce bon enfant Daulphin, qui met sa cornette en forme que les Armaignacs le font, il nous courroucera une fois, Charles VI, 1413 dans FOIS
Et faisoit-on de plus fort en plus fort grands joyes, cheres, festes et esbateures, Charles VI, 1412 dans FORT, ORTE
Le temps si mal se disposa, que par son ost à peine pouvoit-on aller, et estoient les gens en la boue jusques aux genouils, Charles VI, 1406 dans GENOU
On trouve le diminutif globeau au XVe siècle : Apparut feu à gros globeaux sur la ville de Paris, Charles VI, 1381 dans GLOBE
C'estoit grand pitié de la maladie du roi [Charles VI] ; et, quant il mangeoit, c'estoit bien gloutonement et louvissement, 1405 dans GLOUTONNEMENT
Et de ce, feurent très mal contents de ceux qui estoient autour du roy et qu'on disoit le gouverner, Charles VI, 1392 dans GOUVERNER
Et haultement et en grande auctorité se gouvernoient [conduisaient], ib. dans GOUVERNER
Et tousjours ledict de la Riviere respondoit le plus gratieusement qu'il pouvoit, Charles VI, 1413 dans GRACIEUSEMENT
Et toutesiois feut-il conclu, qu'on leur feroit la plus gratieuse response que faire se pourroit, Charles VI, 1381 dans GRACIEUX, EUSE
Et y eut un Anglois qui cuida faire l'habile et passa par dessus la barriere et entra au champ, Charles VI, 1419 dans HABILE
Et tout ce qu'on lui imposoit n'estoit que par envie et haines particulieres qui estoient entre le seigneur, ch. VI, 1404 dans IMPOSER
Ils rapporterent qu'ils estoient tellement fortifiez que impossible chose seroit d'y rien faire qui peust proficter, Charles VI, 1420 dans IMPOSSIBLE
Estoit une maniere d'incarceration et de le tenir prisonnier, Hist. de Charles VI, p. 147, dans LACURNE dans INCARCÉRATION
Les Anglois incommodoient fort les François sur mer, dans le Dict. de DOCHEZ. dans INCOMMODER
Et toujours, quelques paroles qu'il y eust, guerre inhumaine et mortelle se faisoit tant d'un costé que de l'autre, cité dans le Dict. de DOCHEZ. dans INHUMAIN, AINE
Lesquels pourroient avoir volonté de se venger de la mort de leurs amis meurtris bien inhumainement, cité dans le Dict. de DOCHEZ. dans INHUMAINEMENT
Sur toute chose avoir en grande irreverence les gens d'eglise et principalement l'université de Paris, Charles VI, 1381 dans IRRÉVÉRENCE
Et preindrent jour et heure pour ce faire, Charles VI, 1417 dans JOUR
Helas ! son fils et ses parens [de Charles VI, qu'on enterrait] ne pouvoient estre à l'accompagner, de quoi ils estoient legitimement excusez, 1422 dans LÉGITIMEMENT
Et s'en allerent en grand tumulte au college de Navarre, et là pillerent et robberent ce qu'ils trouverent, excepté la librairie, Charles VI, 1418 dans LIBRAIRIE
Au temps passé on laissoit les roys trois jours morts en leur lict,. le visage descouvert, 1422 dans LIT
Et cuiderent repliquer ; mais à la fin ils se teurent et deporterent ; car autrement on en eust logé en prison, Charles VI, 1420 dans LOGER
Ma doulce amie debonnaire, Dont vous vient ce beau luminaire ? Oncques ne vys sy grant clarté, la Nat. de N. S. J. C. Myst. C'estoit chose merveilleuse du luminaire [aux funérailles de Charles VI], qui estoit depuis la porte Sainct-Denys jusques à l'eglise, 1422 dans LUMINAIRE
Et à la fin feit une response bien maigre, laquelle ne feut point acceptée, Charles VI, 1407 dans MAIGRE
Et quand on dit à Clisson ce qu'il falloit qu'il feist.... ou autrement il seroit en grand danger de sa vie, il luy feit grand mal de l'accorder, Charles VI, 1387 dans MAL, ALE
En ce mesme temps plusieurs choses se faisoient par les seigneurs, comme prinse de bleds.... et se faisoient plusieurs mengeries par les officiers particuliers, Charles VI, 1407 dans MANGERIE
Et à Rouen se meirent sus deux cents personnes mecaniques, et viendrent à l'hostel d'un marchand de draps, Charles VI, 1382 dans MÉCANIQUE
Incontinent il fut tué et mis en pieces, et si vouloient ils faire le mesme à plusieurs autres, Charles VI, 1382 dans MÊME
Sy vous prions, doulz roys de gloire, Veuillez nous avoir en memoire, Car nouz sommes en grant misere.... Nativité de N. S. J. C. Hugues Aubriot.... prevost de Paris.... feit plusieurs notables edifices à Paris.... et plusieurs autres choses dignes de grand memoire, Charles VI, 1381 dans MÉMOIRE
En ce temps.... feurent mis en escript tous les mesnaigers de Paris de tous estats, clercs, lais et religieux, Charles VI, 1415 dans MÉNAGER, ÈRE
Ce jour [de la mort de Charles VI] il ne fut rien ouvert, ny merceries, ny autres marchandises, non plus qu'en un jour de grande feste, 1422 dans MERCERIE
En ce temps, les eaues furent merveilleusement grandes... et des villaiges feurent plusieurs petites maisons comme abbatues, et en venoit le marrin aval l'eaue, Charles VI, 1405 dans MERRAIN
Deux millions qui sont vingt fois cent mille escus, Charles VI, an 1419 dans MILLION
Mit le siege devant le chastel, et fut trouvé qu'il estoit minable ; pour ce on commença à miner à l'endroit d'une des tours, Charles VI, p. 237, dans LACURNE dans MINABLE
Condamné à estre mené en un tombereau par la ville de Paris en aucuns carrefours, mitré, et mis à l'eschelle, et condamné en chartre et prison perpetuelle au pain et à l'eau, Hist. de Charles VI, en 1414 dans MITRÉ, ÉE
Et là ha continué à escripre le moings mal qu'il ha peu, selon ce qu'on luy ha rapporté, Charles VI, 1420 dans MOINS
Il leur sembloit qu'ils trouveroient moyen de tout appaiser, tant envers le roi que Clisson, Charles VI, 1388 dans MOYEN
Et feurent exposées les doleances que faisoit le roy, c'est à sçavoir de la monnoie qu'il faisoit d'or et d'argent, et toutes fois il ne la debvoit faire que noire, Charles VI, 1391 dans NOIR, OIRE
Beau cousin, lui dict le roy, vous soyez le bien venu, voulez-vous rien ? y ha il aucune chose de nouveau ?, Charles VI, 1414 dans NOUVEAU ou, devant une voyelle ou une h muette, NOUVEL, NOUVELLE
Jacqueville et ses souldoiers.... viendrent un jour, de nuict, entre onze et douze heures au soir, Charles VI, 1413 dans NUIT
Ils allerent environ en quarante maisons de juifs, pillerent et roberent vaisselle d'argent, joyaux, robbes et les obligations, Charles VI, 1380 dans OBLIGATION
Et disoient les chirurgiens qu'il n'y avoit remede, et qu'il perdroit l'oeil, Charles VI, 1385 dans OEIL
Et se bailloient les eglises au plus offrant et dernier encherisseur, Charles VI, 1414 dans OFFRANT
Et y avoit si grand foison de traict, que l'air ou le jour en estoit offusqué, Charles VI, 1380 dans OFFUSQUER
Le duc, à chose qu'ils dissent, ne voulut ouvrir les aureilles, et en estoit très mal content, Charles VI, 1391 dans OREILLE
Et la partie du roy et de la royne.... estoit environnée de palis joinctes.... et alloient les paux jusques à la riviere de Seine, Charles VI, 1419 dans PAL
Au dit concile general feurent privez du papat Gregoire et Benedict, Charles VI, 1408 dans PAPAT
À Paris, feust crié.... que tous ceux qui estoient familiers, serviteurs ou partiaux du duc de Bourgongne.... vuidassent sur peine de confiscation, Charles VI, 1411 dans PARTIAL, ALE
Et de ce, le dit Gentien n'avoit rien particularisé, ne nommé aucuns particuliers, Charles VI, 1412 dans PARTICULARISER
Et ne avoit [le Daulphin] aucun passe-temps que de jouer des orgues, Charles VI, 1413 dans PASSE-TEMPS
Philippe saillit par dessus, et se veint mettre entre le roy et son frere Louys, lequel print en patience et dissimula le tout, Charles VI, 1380 dans PATIENCE
Et pour estre leur capitaine, esleurent un nommé Jacques Artevelle, qui estoit une belle personne, Charles VI, 1381 dans PERSONNE
Il n'y avoit si petit laboureur qui ne voulust faire son fils homme d'eglise, et bailler argent pour avoir une grace expectative, Charles VI, 1414 dans PETIT, ITE
Et ne mengeoient seulement que chair de cheval ; qui est une chose peu ou neant nourrissant, Charles VI, 1420 dans PEU
Vray est que ce peu [la moelle] plus est delicieux que le beaucoup de toutes aultres, ib. I, prol. dans PEU
Peu de temps aprez, le bon Pantagruel tumba malade, Pant. II, 33 dans PEU
Certains petitz boucliers legiers, sonnans et bruyans quand on y touchoyt tant peu feust, ib. V, 39 dans PEU
Vray est qu'il y en avoit peu [de vin], et ne vous plaist ce que l'on dist communement : un peu et du bon, IV, anc. prol. dans PEU
Son corps feut mis par pieces, et bouilli en une paille, tellement que la chair se separa des os, Ch. VI, 1422 dans POÊLE
Et si dit plusieurs autres paroles aucunement poignant, lesquelles le duc dissimula, Charles VI, 1384 dans POIGNANT, ANTE
Et si eust gresle au lendict et à Sainct Denys, merveilleuse et grosse, l'une comme ung homme ha le poing,... l'autre comme les deux poings, Charles VI, 1406 dans POING
Et fit faire defenses par cris et proclamations, que plus ne usassent de telles manieres de faire, Charles VI, 1380 dans PROCLAMATION
Elle [une grande inondation] prosterna plusieurs gros villages et maisons, Hist. de Charles VI, p. 172, dans LACURNE dans PROSTERNER
Et faisoit on plusieurs exactions, specialement sur ceux qu'on sçavoit avoir de quoy, Charles VI, 1418 dans QUOI
Droits pour le rencorporement et ramenement au premier estre desquels...., p. 190, dans LACURNE dans RAMÈNEMENT
Lors on feit grande diligence de le prendre, et feut pris et amené en son logis.... et ne remuoit ne bras ne jambe, Ch. Vl, 1392 dans REMUER
Il n'y avoit si vaillant au royaume qui peust faire de si vaillans faicts d'armes qui ne feussent reputez pour neant envers ceux dudict Bertrand de Glisquin, Charles VI, 1380 dans RÉPUTER
Et usoit Clement de reservations, donnoit graces expectatives aux cardinaux, Charles VI, 1381 dans RÉSERVATION
Et à un matin frappa sur eulx, et ne feirent gueres de resistence, Charles VI, 1384 dans RÉSISTANCE
Violence romperesse de justice, Hist. de Charles VI, p. 290, dans LACURNE dans ROMPEUR
Aussitôt il [Samson] rompit ces cordes comme on romprait un filet, ib. Juges, XVI, 12 dans ROMPRE
Et beaucoup de gens de bien estoient d'opinion qu'on attendist, cuidans rompre le coup, Charles VI, 1380 dans ROMPRE
Grandes dissentions..... y avoit..... specialement entre les gens, pour le faict des aydes et finances qu'on exigeoit sur le peuple, sans ce que comme point rien en feust mis au bien de la chose publique, Charles VI, 1391 dans SANS
Et falloit que ceux qui en mangeoient allassent deux ou trois heures après à la selle, Charles VI, 1420 dans SELLE
En imposant, sur ce, silence à nostre procureur et à tous autres procureurs d'office, Charles VI, 1415 dans SILENCE
Lesquels feurent logés à la Seraine en la rue de la Harpe, et feurent gardez que personne ne parlast à eux sans leurs gardes, Charles VI, 1415 dans SIRÈNE
Les Escossois.... sans faire semblant d'aider aux François, estoient comme statues de pierre, esbahis de la grande vaillance des François, Charles VI, 1385 dans STATUE
L'oeuvre de justice est reformatif de toutes injures, et y met la douceur et suavité de paix, Charles VI, 1414 dans SUAVITÉ
Laquelle chose venue à la cognoissance du roy, manda que tout feust sursis jusques à une autre fois, Charles VI, 1381 dans SURSEOIR
Et pour ceste cause envoyerent devant le roy, et feirent tant qu'ils obtindrent ce qu'ils demandoient, Charles VI, 1406 dans TANT
Il devoit avoir le gouvernement total du royaume, 1380 dans TOTAL, ALE
Et fort doutoient les Escossois, qu'ils ne leur jouassent un mauvais tour, et se separerent des François, Charles VI, 1385 dans TOUR
Tout malade qu'il estoit, qui luy eust parlé d'Anglois, il eust faict maniere de les combatre, 1411 dans TOUT, TOUTE
Le peuple de Rome veindrent dire qu'ils tueroient tout, s'ils n'avoient en pape un Romain, 1381 dans TOUT, TOUTE
Et si avoient limes et sies sourdes et grosses turquoises et habillemens pour legerement ouvrir ladicte porte, Charles VI, 1417 dans TRICOISES
Et se mirent en bataille à venir vers le dict Puiset, et faisoit encore si trouble que à peine congnoissoit-on l'un l'autre, Charles VI, 1411 dans TROUBLE
[Le roi d'Angleterre] feit prendre celui qui s'en estoit fui et le feit planter en terre, et très inhumainement tiranniser et mourir, Charles V, 1420 dans TYRANNISER
Et feirent faire robbes pareilles, et par aucun temps feurent tousjours vestus tout un, Charles VI, 1413 dans UN, UNE
Il respondit que ce n'estoit que usance de guerre, et que guerre sans feu ne valloit rien, Charles VI, 1420 dans VALOIR
Et s'en alloient les unes en guise de vendengeresses, les autres comme femmes de village, Charles VI, 1418 dans VENDANGEUR, EUSE
Messire Robert de Beaumanoir feut ordonné à tout cinq cents lances pour les verdoier [attaquer] et escarmoucher, Charles VI, 1482 dans VERDOYER
Entre les gens de guerre avoit eu paroles, de telles manieres que, gueres ne s'en falloit, alloient jusques à la voie de faict, 1380 dans VOIE
Et le roy.... faisoit ce qu'on vouloit ; aussi estoit-il aucunement empesché de maladie, Charles VI, 1407 dans VOULOIR
Petite vue [ouverture, jour] qui estoit au long des degrez, Hist. de Charles VI, p. 200, dans LACURNE dans VUE