DE CAILLIÈRES

Citations

L'Italie, fertile en mots honorifiques, nous a donné l'altesse vers 1600, et les gens d'Église même s'en sont emparés ; elle est due aux princes du sang, et on la donne par courtoisie aux princes étrangers sortis de maisons souveraines, quand on leur écrit, 1690 dans ALTESSE
Des discours bourgeois, en 1690 dans BOURGEOIS, OISE
Locution prise de ce que les vieux officiers de cavalerie, qui ne quittent point leurs troupes, portent des vestes et des chausses de chamois, 1690 dans CHAMOIS
La plupart des bourgeois se nomment compères comme les gentilshommes de campagne s'appellent cousins, 1690 dans COMPÈRE
Si fait, non fait, termes durs et mal polis, 1690 dans FAIT
Ces deux dames sont toujours faufilées ensemble, 1690 dans FAUFILÉ, ÉE
Vous m'avouerez que cela est fort, locution de la cour, 1690 dans FORT, ORTE
Goût, en galanterie, simple inclination, amusement passager, mot des gens de cour, 1690 dans GOÛT
Apportez à goûter à ces enfants, façon de parler bourgeoise, 1690 dans GOÛTER
Donnez-lui des confitures pour son goûter, façon de parler bourgeoise, 1690 dans GOÛTER
Cela m'ennuie et me donne des vapeurs horribles, façon de parler des femmes de cour, 1690 dans HORRIBLE
Je suis tout joyeux de vous voir, commence à n'être plus du bel usage ; il faut dire je suis ravi ou je suis réjoui ou j'ai une joie sensible quand je vous vois, 1690 dans JOYEUX, EUSE
Il a du manége, locution de la cour, 1690 dans MANÉGE
De petites manières, des façons bourgeoises, locution des gens de cour, 1690 dans MANIÈRE
J'ai un mien beau-frère avocat au parlement, locution de la cour, 1690 dans MIEN
Les évêques aujourd'hui se traitent réciproquement de monseigneur, 1690 dans MONSEIGNEUR
en tête d'une lettre ne vaut rien ; il faut dire monsieur mon cher cousin ou bien monsieur tout court, 1690 dans MONSIEUR
Il n'est pas permis d'avoir autant d'esprit que lui, il a beaucoup d'esprit, façon de parler de la cour, 1690 dans PERMETTRE
Les évêques se laissent appeler princes de l'Église (au lieu de révérends pères en Dieu) par ceux qui leur dédient des thèses, 1690 dans PRINCE
Sauf votre respect, sauf correction, ou révérence parler, locutions du dernier bourgeois, 1690 dans SAUF, AUVE
Un enfant sémillant, façon de parler bourgeoise, 1690 dans SÉMILLANT, ANTE
Il y a théâtre ce soir, on joue ce soir la comédie, locution de la cour, 1690 dans THÉÂTRE
Vous m'avouerez que cela est violent, locution de la cour, 1690 dans VIOLENT, ENTE
Il faut voir..., espèce de refrain que plusieurs femmes de la cour mettent au commencement de tout ce qu'elles disent, 1690 dans VOIR
J'ai reçu la vôtre du 13 juin.... en commençant une lettre, ne vaut rien ; il faut dire j'ai reçu votre lettre, 1690 dans VÔTRE (LE) ou VÔTRE (LA)