DUFRÉNY

Citations

J'ai, sans m'intimider, en traitant cette affaire, Gardé le décorum et parlé hautement, Mariage fait et rompu, II, 9 dans DÉCORUM
Qu'avec un grand plaisir, dédit, je te déchire, Dédit, I, 11 dans DÉDIT
Dépétrifiez-vous, jeune amant, touchez là, Mar. fait et rompu, II, 3 dans DÉPÉTRIFIER
Il sera difficile De le désentêter du traître Procinville, Réconcil. normand. IV, 3 dans DÉSENTÊTER
Qu'est-ce à dire, monsieur ? j'apprends par le notaire Qu'au contrat vous trouvez quelque chose à refaire, Mar. fait et rompu, I, 9 dans DIRE
Vous allez vous emporter ; retirez-vous, je vous prie, je n'aime pas les emportés, Esprit de contrad. SC. 18 dans EMPORTÉ, ÉE
Et mériter le nom d'extincteur de ma race, Dédit, I, 6 dans EXTINCTEUR
Tel vous aime, dit-il, n'en croyez rien, il ment ; Vous dit-on qu'on vous hait, croyez-le aveuglément, Réconc. norm. II, 7 dans HAÏR
Morgue de magistrat rébarbatif, sévère, Qui ne dément jamais son grave caractère, Mar. fait et rompu, I, 2 dans MORGUE
Phénix dans le pays des noises, des castilles [Falaise], Où l'on vous constitue arbitre des familles, Réconcil. norm. I, 8 dans NOISE
Mais qu'il avance donc ; il marche à pas comptés, Mar. fait et rompu, I, 8 dans PAS
C'est en passant qu'on aime ; on hait plus constamment, Réconcil. norm. II, 7 dans PASSER
Patelinez l'arbitre, et j'ai bien commencé, Réconc. norm. I, 9 dans PATELINER
Mon père leur a dit de piquantes paroles, Dédit, I, 1 dans PIQUANT, ANTE
Il achetait sous main de petits procillons, Qu'il savait élever, nourrir de procédures ; Il les empâtait bien, et de ces nourritures, Il en tirait de bons et gros procès du Mans, Réconcil. norm. IV, 4 dans PROCILLON
Ma nièce, monsieur, ne peut s'aliéner ; C'est comme un propre ; enfin on va vous chicaner, Réconc. norm. IV, 5 dans PROPRE
Tout bien considéré, franche coquetterie Est un vice moins grand que fausse pruderie, Mar. fait et rompu, III, 8 dans PRUDERIE
Ainsi que l'honneur, La générosité, madame, a sa pudeur, Réconc. norm. IV, 4 dans PUDEUR
Pour les rapatrier, ce manége secret, Comme vous l'allez voir, était très nécessaire, Réconc. norm. I, 8 dans RAPATRIER
J'ai par complaisance, Pour plaire à la cadette, été folâtre et vif, Et, pour plaire à l'aînée, été rébarbatif, Dédit, I, 12 dans RÉBARBATIF, IVE
Quelques jours ; rien ne presse ; Encore faut-il bien qu'elle se reconnaisse ; à peine est-elle encor mariée...., Mariage fait et rompu, I, 6 dans RECONNAÎTRE
La dissimulation farde les amitiés nouvelles, et recrépit les vieilles haines, Double veuvage, III, 2 dans RECRÉPIR
Cet objet, après avoir calmé mes sens, les retrouble, Réconc. norm. II, 8 dans RETROUBLER
Fort bien, fort bien, ma foi ! Riposter prestement c'est un talent femelle, Mar. fait et rompu, II, 6 dans RIPOSTER
Voilà ses sots discours, toujours même rubrique, Dédit, I, 1 dans RUBRIQUE
Vous restez là muets, la rougeur vous surmonte, Réconc. norm. III, 4 dans SURMONTER
Délicats sentiments tirant sur la fadeur, Mar. fait et rompu, III, 4 dans TIRER
Il a encore une autre mauvaise habitude, c'est de tutaïer tout le monde ; il tutaye jusqu'à des femmes qu'il n'a jamais vues, Espr. de contrad. sc. 6 dans TUTOYER
De nos plaideurs manceaux les maximes m'étonnent : Ce qu'ils n'usurpent pas, ils disent qu'ils le donnent, Réconcil. norm. I, 5 dans USURPER